Frérocité

Frérocité

< Retour

Conception-chorégraphie : Fabrice Ramalingom
Interprétation : Séverine Bauvais, Vincent Delétang, Clémence Galliard, Jean Rochereau, Hugues Rondepierre, Antoine Roux-Briffaud, Emilio Urbina
ainsi qu’un groupe de 18 amatrices et amateurs de la ville de jeu
Assistant et dramaturge : Matthieu Doze
Lumière : Maryse Gautier
Musique : Pierre-Yves Macé
Régie : Bastien Pétillard
Production : R.A.M.a
Coproduction : Festival Montpellier Danse 2020, Ménagerie de Verre – Paris, La Place de la Danse – CDCN Toulouse Occitanie, Viadanse CCN de Bourgogne Franche-Comté à Belfort dans le cadre de l’accueil studio – Ministère de la Culture et de la Communication DRAC Bourgogne Franche Comté, Arts Vivants 11

Frérocité, ce néologisme attribué à Lacan, amalgame de mots où l’on entend Frère, Férocité, Cité, offre déjà un indice de la direction vers laquelle Fabrice Ramalingom nous invite à cheminer : questionner le « vivre ensemble » avec un œil critique sur la cruauté et dureté dont nous pouvons être capable dans nos agissements pas toujours avouables. Jusqu’alors, Ramalingom nous offrait à travers ses précédentes pièces, en réponse au « vivre ensemble », le visage d’une communauté se mouvant d’un même élan vers une utopie joyeuse pleine de facétie et d’optimisme.

Dans ce nouvel opus, le chorégraphe a décidé de creuser cette question différemment : un ensemble certes mais composé de solitudes juxtaposées, une accumulation d’un « chacun pour soi ». Pas de rapport de communion, pas de désir de l’autre, pas de contact, pas d’élan commun. Aujourd’hui comme hier, Ramalingom parle du monde. De notre monde. Cette fois-ci, en pointant la surpopulation face à une terre aux ressources limitées et le profit roi qui convoque les déséquilibres du monde, entraînant avec lui cynisme, guerres, terrorisme, catastrophes et autres maux, où il est bien plus question de férocité que de fraternité

Dans ces modes de vie qu’on nous propose où on ne fait ni attention aux autres, ni à l’environnement, puisse-t-il encore exister une lueur d’espérance, d’humanité. Quelle est la place de L’Autre ? Quelle place je lui laisse ? Quelle est ma place dans ce monde ? Quelle place je prends dans ce monde ?

    / Calendrier

    juin 2021

  • du 24 au 26 juin / **Première** Festival Montpellier Danse 2021 / Théâtre de La Vignette
  • janvier 2022

  • 22 janvier / Théâtre Molière Sète - scène nationale archipel de Thau
/ Photos